3 MIN DE LECTURE

 

Comment se lancer dans le journaling.

 

Par Ellie Ross

null

 

L'idée d'écrire à l'encre sur du papier peut sembler dépassée de nos jours, mais des études prouvent qu'une pratique régulière de la tenue d'un journal a de nombreux avantages. Et tout comme la méditation, cette activité peut être pratiquée comme vous le souhaitez. Voici trois façons de se lancer.

 

Quand avez-vous écrit un journal pour la dernière fois ? Peut-être que vous êtes trop occupé(e) ou que vous n'avez pas écrit depuis des années, peut-être que l'idée d'écrire vos pensées vous remplit de crainte, mais en dépit de toutes ces excuses, cette pratique de la pleine conscience présente bien des avantages.

Outre les effets psychologiques positifs, tels que l'amélioration des fonctions de la mémoire et des capacités de communication, des études ont également montré que la pratique du journaling peut améliorer le sommeil et la confiance en soi, et même renforcer votre système immunitaire.

Tout comme la méditation, votre journal peut prendre plusieurs formes : vous pouvez peindre ou gribouiller, écrire une lettre ou même vous enregistrer en train de parler ou de jouer de la musique. L'essentiel est d'enregistrer tout ce qui vous passe par la tête, puis de vous en éloigner. Vous pouvez alors regarder en arrière et voir combien vous avez progressé.

Vous vous sentez inspiré(e) ? Voici trois idées simples pour vous aider à démarrer... Votre esprit vous en sera reconnaissant.

 

1. Les pages du matin

Le concept des pages du matin est simple : il suffit de remplir les trois feuilles de papier avec des mots, à la manière d'un flot de conscience, dès le réveil. Cette pratique a été introduite par l'auteure américaine Julia Cameron en 1992, qui affirme qu'il n'y a pas de mauvaise façon de faire. « Vous gardez simplement votre main en mouvement sur la page, sans faire de pause », dit-elle. Dans l'idéal, vous accumulerez jusqu'à 30 ou 40 minutes d'écriture, mais nous vous suggérons de commencer doucement et de laisser simplement les mots couler. 

2. Journal de gratitude

Il s'agit d'énumérer toutes les choses dans votre vie pour lesquelles vous êtes reconnaissant(e) ou qui vous rendent heureux(se). Et cela ne doit pas forcément prendre beaucoup de temps : vous pouvez choisir de les écrire dès votre réveil ou avant de vous coucher, ou simplement de les énoncer dans votre tête lorsque vous vous brossez les dents ou préparez du thé.

Commencez par énumérer cinq choses dont vous êtes reconnaissant(e) aujourd'hui : cela peut être n'importe quoi, comme le lit dans lequel vous vous êtes réveillé(e) ou les vêtements que vous avez sur le dos. Vous pourriez également énumérer les qualités de votre personne préférée. Le but est simplement d'aider votre cerveau à se recentrer et à apporter un peu de perspective dans votre vie, et cela vous donnera certainement le sourire aux lèvres.

3. Lettres non envoyées   

Écrire une lettre à quelqu'un, même si vous ne la postez pas, peut être une expérience cathartique. Cela vous permet de dire à cette personne des choses que vous aimeriez lui dire, mais que vous ne pouvez peut-être pas lui dire. Il peut s'agir d'une lettre d'amour, d'excuses ou d'une tirade pour évacuer vos frustrations. Peut-être écrivez-vous à une personne qui vous est chère et qui vous a quitté, à votre futur moi ou pour vous aider à vous préparer à une conversation difficile. Quoi qu'il en soit, vous libérerez votre esprit tout en économisant un timbre.