5 MIN DE LECTURE

 

Cinq postures de yoga faciles pour vous aider à trouver le calme intérieur.

 

 

Avec Annie Clarke 

null

Annie Clarke, ambassadrice lululemon, nous fait part de ses postures de yoga restauratrices préférées, conçues pour encourager un sentiment de calme et de détente en ces temps de stress.

 

Le yoga et la méditation vont traditionnellement de pair. Ces deux pratiques anciennes sont liées par l'accent mis sur la respiration, l'une par le mouvement et l'autre par le calme. Mais dans le monde moderne où nous sommes constamment stimulés et pressés par le temps, trouver le calme intérieur n'est pas si simple. La clé, selon Annie Clarke, professeur de yoga et ambassadrice lululemon, est de se mettre à l'écoute de ce dont on a besoin.

« Lorsque nous sommes habitués à nous précipiter, l'immobilité totale est si frappante en comparaison que nous y résistons. C'est pourquoi, pour beaucoup, une pratique active du yoga est un moyen plus accessible d'atteindre un état méditatif », dit-elle. « Cependant, trouver l'immobilité peut se révéler profondément puissant si nous nous permettons de lâcher prise. »

Dans cette optique, nous avons demandé à Annie de partager cinq de ses postures restauratrices qui sont parfaitement accessibles, même si vous êtes débutant(e) au yoga ou à la méditation. Si vous pouvez, essayez de rester dans chaque pose pendant au moins une minute (idéalement, six minutes) pour vous détendre vraiment et trouver un profond sentiment de calme.

null

1. Posture de l'enfant (Bālāsana)

Commencez à genoux, en les écartant jusqu'à la largeur du tapis et amenez les gros orteils à se toucher. Avancez les mains, pliez les hanches et posez votre front sur le sol ou sur votre tapis (si vous ne touchez pas le sol, vous pouvez y placer un coussin pour soutenir votre tête). Laissez le ventre et les hanches se détendre dans la pose, en utilisant votre respiration pour relâcher la tension. Vous pouvez également faire en sorte d'étirer l’arrière du corps en rapprochant les genoux pour créer plus de flexion dans la colonne vertébrale.

Les bienfaits : le contact entre le front et le sol favorise le passage dans le système nerveux parasympathique, ce qui réduit notre rythme cardiaque et envoie des signaux au corps pour qu'il se détende.

null

2. Posture de la pince (Paschimottanasana)

Commencez par vous asseoir sur le sol avec les jambes tendues devant vous (vous pouvez garder les genoux légèrement pliés si vos ischiojambiers sont tendus), puis courbez-vous au niveau des hanches et penchez-vous en avant sur les jambes. Placez un traversin ou un coussin sous votre front pour encourager le haut du corps à se détendre dans la pose.

Les bienfaits : cette posture étire l'arrière du corps et a un effet calmant. Lorsqu’on se sent appuyé et soutenu, on est plus enclin à se détendre et à se laisser aller.

null

3. Posture du pigeon (Ardha Kapotasana)

Placez un tibia devant vous (aussi parallèle à l'avant de votre tapis que possible) avec la jambe opposée tendue vers l'arrière et penchez-vous vers l'avant, en utilisant des supports pour votre tête et vos hanches si nécessaire. Vous devriez sentir un étirement dans le fessier de la jambe avant et un relâchement dans l'ischiojambier.

Les bienfaits : c'est une posture puissante pour la relaxation, car elle étire un groupe de muscles très important, principalement autour des hanches où nous avons tendance à stocker les tensions émotionnelles et physiques. Respirer profondément ici encourage les tensions à se relâcher et à passer à travers le corps.

null

4. Posture du cadavre (Savasana)

Allongez-vous sur le dos, fermez les yeux et créez de l'espace entre les jambes, les bras et les côtés du corps avec les paumes vers le haut. En cas de sensibilité dans le bas du dos, placez un traversin ou un coussin sous vos genoux. Prenez une grande inspiration et en expirant, relâchez complètement les tensions musculaires du corps.

Les bienfaits : avec nos vies bien remplies, c'est souvent la posture que nous sautons le plus souvent, mais nous ne devrions pas. Lorsqu'il y a un abandon du corps et de l'esprit, nous encourageons notre énergie à circuler librement et la connexion avec le sol nous aide à nous sentir soutenus.

null
null

5. Posture de méditation assise (Sukhasana)

Asseyez-vous les jambes croisées (si cela vous est difficile, relevez votre assise avec un bloc ou un coussin pour soutenir vos hanches, ou trouvez une chaise), posez vos mains sur vos cuisses et allongez votre colonne vertébrale. Ensuite, fermez les yeux, essayez de rester immobile et concentrez-vous sur votre respiration. La clé est de s'assurer d'être confortable afin de pouvoir s'asseoir pendant plusieurs minutes sans être distrait.

Les bienfaits : c'est une posture vraiment accessible qui encourage l'immobilité et amène votre conscience au niveau de votre respiration, le point de départ idéal et le but des formes traditionnelles de méditation.

null

Annie Clarke est une ambassadrice lululemon, professeur de yoga et de méditation, fondatrice du studio en ligne The Practice, et auteure d'un livre de cuisine saine : Mind Body Bowl.

@annieclarke_